L’espace de travail, le nouvel allié de la gestion intergénérationnelle

Pour la première fois dans l’histoire de l’Espagne, quatre ou cinq générations cohabitent en même temps dans le même espace de travail et ce avec une différence d’âge d’approximativement 51 ans.

Comme le signale l’Observatorio Generación y Talento (Observatoire Génération et Talent), les Aïeuls, les Baby-boomers, la Génération X, la Génération Y, la Génération Z, etc., aucune ne partage la même manière de travailler, de faire les choses, ni les mêmes connaissances ou circonstances professionnelles et vitales.

Cette réalité générationnelle devient stratégique pour les organisations, car il y a encore de nombreux défis à relever. Selon l’Observatorio, il faut que les Baby-boomers (1956-70) prennent leur retraite le plus tard possible et qu’ils continuent à apporter une valeur. Cependant, nous les écartons ou nous ne comptons plus sur eux et personne ne mesure en termes économiques ce que représente la décapitalisation de leurs connaissances.

Alors que la génération X (1971-81), actuellement attrapée entre les charges propres à son âge, enfants, hypothèques, etc. et le manque de projection dans sa carrière professionnelle à cause du « bouchon » des Baby-boomers, se sent stressée et découragée, car elle supporte tout ce poids.

Startup

La génération Y (1982-92), la mieux formée, soit ne travaille pas, soit, dans le meilleur des cas, occupe un poste de travail précaire, soit elle a opté pour l’émigration, soit son poste de travail ne correspond pas à sa formation et, néanmoins, nous voulons la retenir. C’est la première génération numérisée et hyperconnectée. Elle est à l’origine du « travaille où et quand tu veux » qui a fait perdre au bureau son sens originel.

Et, enfin, la génération Z (1993-2010), la plus consciente de la rapidité des changements. Sa maîtrise de la technologie et sa formation sont admirées et redoutées par les autres générations. Quelques-unes de ses forces : la mobilité, l’entrepreneuriat et le travail en équipe. Une de ses faiblesses : un ego surdimensionné.

« Évidemment, le savoir-faire des organisations repose sur les personnes, mais nous avons besoin d’outils pour transmettre leurs connaissances et, en même temps, il nous faut connaître, attirer et gérer les nouvelles générations qui seront les porteuses du changement », argumente l’Observatorio.

Il y a trois aspects clés dans le défi de la collaboration intergénérationnelle : la culture de l’entreprise, la technologie et l’espace de travail. D’ailleurs, proposer une variété d’espaces collaboratifs améliorant la rencontre entre tous les membres d’une entreprise va dans ce sens.

Trabajo en grupo

Pour les projets de bureaux que nous mettons en œuvre, nous sommes passés de nous demander « Combien de travailleurs je peux avoir par m² ? »,  à des questions du genre : « Pouvons-nous améliorer l’expérience de travail des personnes ? Comment briser les barrières intergénérationnelles ? Comment l’espace peut encourager le sentiment d’appartenance du personnel ? ».

La cible de la question se déplace vers la construction d’une expérience d’employé mémorable. Et, pour ce faire, à ce jour, la plupart des entreprises, et pas seulement les grandes corporations, commencent à mettre en place, dans leurs sièges, des espaces où les dynamiques de travail se mêlent à d’autres plus sociales et humaines. Des agoras, des salles de repos, des cafés, des lounges, etc. encouragent des connexions solides entre les personnes et rendent la transmission des connaissances plus facile. C’est là que tous les employés se sentent à l’aise et cohabitent et que les différents talents s’épanouissent.

 

2017-08-29T04:16:35+00:00

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información. ACEPTAR

Aviso de cookies
¡Contacta con nosotros!
Referentes en diseño y equipamiento de espacios de trabajo y colectivos desde 1969.