Ofita et ses « espaces de travail heureux », au Workplace Summit 2018 

Ofita a présenté son étude « Happiness at work » pendant les événements Workplace Summit 2018, qui ont eu lieu à Madrid et à Barcelone, avec la participation des différents secteurs concernant la conception d’environnements de travail. Selon cette étude, les employés les plus engagés envers leur lieu de travail sont plus heureux, et ils répondent donc en étant jusqu’à 30% plus productifs.

 

Bénéfices associés au bonheur

Exposition d’Ofita lors du Workplace Summit

 

Les bénéfices ne se transforment pas seulement en productivité. L’on a vérifié que les employés contents peuvent augmenter leur créativité de 86% et améliorer leurs indices de santé de jusqu’à 20%. Dans ce contexte, il est important que les entreprises prennent conscience des avantages de se transformer en lieux de plus en plus agréables, qui permettent aux deux parties, employé et employeur, d’obtenir des résultats positifs, et d’en profiter entre eux. Une tendance qui devrait prendre de plus en plus force dans le futur, quand les millenials se transformeront en dirigeants.

 

À tel point que plus de 90% des clients actuels d’Ofita tiennent compte du bonheur de leurs employés dans la conception des bureaux, alors que ce pourcentage était de seulement 50% il y a 5 ans et 20% il y a 10 ans.

 

De quoi avons-nous besoin pour être heureux au travail ?

Flexibilité, un bon chef et un bon environnement de travail, voici trois des conditions pour le bonheur au travail. En effet, la conception de l’espace de travail a un impact significatif sur le bonheur de l’employé et les employeurs sont donc de plus en plus conscients de leur importance.

 

Le lieu de travail doit satisfaire non seulement les nécessités de base des personnes, mais aussi leurs nécessités émotionnelles les plus profondes. À titre d’exemple, 95% des entreprises qui se préoccupent du bonheur de leurs employés ont des zones de repos/loisir prévues pour leurs employés.

 

 

Workplace Summit

 

Le décalogue d’un « bureau heureux »,

selon Ofita lors du Workplace Summit

 

  1. Des espaces sociaux et informels. Étant donnée la nature changeante de la manière, le moment et le lieu où les personnes travaillent, les organisations ont de plus en plus besoin d’espaces informels, où les personnes peuvent se réunir, effectuer des appels privés ou simplement consacrer du temps au loisir et à la relaxation. Les agoras, les salles de loisir, les cafétérias, les lounge… favorisent des connexions solides entre les personnes et facilitent la transmission de la connaissance. C’est là que tous les employés se sentent bien ; où ils voisinent, où les différents talents se développent et où se créent les écosystèmes d’innovation.

 

  1. Atmosphères de collaboration. Les centres de travail qui s’inquiètent du bien-être de leurs employés se caractérisent par un point commun : ils combinent les zones de concentration avec les espaces ouverts et de collaboration, tout en minimisant les tables assignées à une seule personne. Les bureaux sont de plus en plus « non territoriaux », avec des postes non assignés. La raison se base sur le fait qu’ils favorisent le travail en équipe, ainsi que la camaraderie et les objectifs conjoints. Ceci prend d’autant plus d’importance si l’on tient compte du fait que les nouvelles générations considèrent les zones communes comme condition pour une ambiance idéale.

 

  1. Une illumination correcte. L’on a vérifié que ceci influence le bien-être physique et psychologique des personnes et peut représenter un point significatif dans le cadre de la productivité. C’est la raison pour laquelle l’illumination doit garantir le confort visuel nécessaire pour permettre d’effectuer les tâches avec efficacement tout en créant une atmosphère adéquate pour le travail.

 

  1. Plus de contact avec la nature et la lumière naturelle. Le bois, les jardins, également à l’intérieur, les vues vers l’extérieur et les espaces en plein air pour se reposer pendant la journée, sont certaines des nouvelles ressources qu’apportent les entreprises qui veulent renforcer la présence de la nature dans leur environnement de travail. Cela peut être renforcé de pair avec l’incorporation de la conception biophylique, qui s’attache à insérer des aspects de l’environnement aussi bien dans l’architecture que dans la décoration elle-même.

 

  1. Circulation correcte des employés et santé au travail. Étant donné que la majorité des personnes passe environ huit heures assise devant l’ordinateur, l’entreprise doit se préoccuper de proposer des espaces adéquats pour une circulation correcte tout au long de la journée. Pour améliorer le confort, il faut l’accompagner de meubles ergonomiques, c’est-à-dire, adaptables pour obtenir plus de confort et d’efficacité des différentes fonctions, voire des tables réglables pour permettre à l’utilisateur d’alterner la position assise et le travail debout. Sans oublier l’importance d’équiper les postes de travail avec des chaises ergonomiques assurant des postures saines pendant toute la journée de travail.

 

  1. Qualité de l’air. Il suffit de se rendre compte de l’importance qu’a sur le corps humain l’air que nous respirons, pour comprendre que le fait de s’attacher à en améliorer la qualité doit être un aspect fondamental au bureau. Cet objectif peut être atteint en disposant de systèmes de ventilation naturels et artificiels, outre des plantes qui génèrent de l’oxygène pendant toute la journée. Certaines études ont démontré que les bureaux qui disposent de plantes permettent aux employés de se sentir plus heureux, plus concentrés et plus productifs. Une raison de plus pour les incorporer.

 

  1. Isolation des bruits. Adieu à l’open space ? L’acoustique fait partie des principaux aspects dont les personnes ne sont pas satisfaites. C’est la raison pour laquelle les organisations doivent s’attacher à ce que les espaces ouverts disposent d’un bon système d’isolation des bruits. En outre, et surtout, l’open space doit coexister avec d’autres espaces fermés permettant de réaliser des tâches d’une plus grande concentration ou exigeant une certaine confidentialité, comme, par exemple, appeler un client au téléphone. Un bon système acoustique peut améliorer la motivation jusqu’à 60%.

 

  1. Le monde de la maison arrive au bureau. Jusqu’à il y a quelques années, les bureaux étaient des espaces beaucoup plus froids, qui étaient formés pratiquement de chaises, de tables et d’archives. Heureusement, ce paradigme est resté aujourd’hui derrière nous grâce à sa domestication, c’est-à-dire, en faisant de plus en plus de clins d’œil au monde de la maison, en augmentant la motivation, la qualité de vie et la satisfaction des employés. L’on y parvient avec des changements dans la configuration et la conception du mobilier, incluant de simples détails comme l’installation de rideaux, de coussins et de différents éléments décoratifs.

 

  1. Espaces personnalisés et flexibles. Les centres de travail sont de plus en plus « humains », et ils tiennent compte des besoins de chacun de leurs employés. Et un rôle fondamental concerne la flexibilité, horaire, spatiale et fonctionnelle ; c’est-à-dire, en adaptant l’espace et le mobilier aux demandes des employés à chaque moment et pour chaque activité.

 

  1. Vers le bureau sans papiers et l’utilisation stratégique de la couleur. La prémisse est que, si le bureau est ordonné physiquement, l’employé sera mentalement ordonné. Il pourra difficilement exécuter ses tâches correctement s’il ne dispose pas d’une atmosphère agréable, dans laquelle il se sent bien. Quelques clés pour y parvenir incluent la réduction du papier en faveur du format numérique, outre l’usage stratégique de la couleur. Les spécialistes concluent que les espaces conçus en fonction de la couleur augmentent la productivité et le bien-être des employés, tout en améliorant la communication de marque.

 

 

 

 

 

 

2018-12-10T17:52:58+00:00

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información. ACEPTAR

Aviso de cookies